Une santé énergétique au naturel

 

     La résultante de la bonne santé physique, morale, psychique, mentale de « l’Être-Humain » est totalement liée à son alimentation, ses pensées, ses actions et aussi à tous nos  corps subtils  invisibles constituant notre  énergie vitale.

     Prendre conscience de tous ces paramètres de l’Être et de l’Humain est indispensable et peut paraître difficile dans nos sociétés. Actuellement dans nos vies voire survies parfois, notre esprit est sans cesse sollicité à vive allure. Nous souffrons du  manque de temps, temps  trop consacré à gagner de l’argent tout en y perdant parfois notre santé.

     Et pourtant, nous voici arrivé à un temps crucial où l’être humain apprend à savoir ce qu’il veut de sa vie dans sa liberté d’être et d’agir pour un meilleur parcours santé sur terre. Comment échapper à l’emprise de nos systèmes de pouvoir et d’argent qui génèrent stress et inconfort intérieurs ?

     Il devient indispensable chaque jour de se rendre meilleur pour soi et les autres,  afin de trouver le sens à sa vie, s’y sentir  équilibré et heureux quels que soient ses méandres et ses épreuves.

     Comme tout est possible, n’est-ce-pas, et  au rythme de chacune[1], nous sommes donc toutes capables d’atteindre une sérénité intérieure et à tout moment de notre vie dans la mesure où nous sommes libérées de toutes nos croyances, conditionnements et souffrances emmagasinés depuis la nuit des temps dans nos cellules transgénérationnelles, ADN et  mémoires actuelles.

     Si nous considérons que notre bonne santé dépend de notre énergie vitale intérieure, de notre alimentation et de ce qui se dégage tout autour de nous en permanence, appelé le Ki ou Chi chinois ou Prana, nous pouvons comprendre parfois, pourquoi tout  ne tourne pas toujours rond en nous ou que nous sentons des vides intérieurs malgré parfois une vie somme toute bien organisée extérieurement. La nature  environnante faune et flore, soleil, air, pluie, lune, jour, planètes, nuit, objet, humain, argent, construction etc. sont de l’énergie. Il existe donc bien les énergies positives et négatives.

     Tout être humain vivant et souffrant, en cas de douleur non  acceptée voire non transcendée, va mentaliser et engendrer  de la peur et/ou panique, va dégager une énergie de tourment voire de terreur et de mal-être donc une force négative. Si nous sommes soumis trop longtemps à ces énergies, alors que nous sommes déjà fragilisés voire en état de stress, une maladie peut effectivement plus facilement se déclarer. En état de dépression, il vaut mieux se nourrir de bonnes énergies vitales. Si nous sommes totalement bien équilibrés intérieurement et que nous rechargeons régulièrement notre énergie vitale,  nous  serons moins atteints. Nos émotions jouent une part probante dans notre bonne santé physique. Fort heureusement, ce facteur inhérent de notre santé de plus en plus  connu est maintenant pris en compte sur la santé globale.

     Le corps physique est comme la part minime de l’iceberg qui se voit et tous les corps subtils dont l’émotionnel sont les parties cachées vitales essentielle de cet iceberg.

     L’alimentation est le carburant de l’humain ainsi qu’un captage de bonnes énergies. Nourrir notre corps d’énergie vitale comme les légumes, légumineuses, fruits, céréales, eau est le primordial pour le corps. Nous savons que les sucres rapides ne sont pas indispensables à l’organisme et de plus ramollissent l’action du cerveau. Le trop de sucre conduit l’être à une dépendance.  Ensuite, les petits plus comme l’huile sous toutes ses formes et les condiments comme les algues, les alliacées, les plantes et autres pour agrémenter le goût, la forme sont effectivement aussi indispensables pour un bon équilibre nutritionnel.

     Les produits Beurre, Œufs, Fromage –BOF- voire laits animaux sont chargés de protéines animales qui   sont plus grosses pour la vache et le cochon. En effet, tout animal plus gros que l’humain charge ce dernier de trop grosse protéine très difficile à digérer. Alors imaginons la fatigue énergétique supplémentaire du système digestif que cela engendre à un petit organisme humain. Et cet organisme affaibli lutte plus difficilement contre les virus et microbes. Bien entendu, chacune des personnes se nourrit en fonction de ses connaissances.

     Pour être encore plus pacifique intérieurement, il est nécessaire de limiter la chair animale et les sous-produits dérivés. Ceux-ci ont souvent souffert, ont été  mal nourri et pollués par la chimie humaine. Réduire cette consommation peut alléger nos lourdeurs intérieures. La croyance selon laquelle  nous prenons force en mangeant l’animal est maintenant dépassée.

     Ce que nous mangeons influe sur nos pensées. Se nourrir pacifique nous rend plus libre et harmonieux. Chacune choisit sa voie à son rythme quant à une alimentation diversifiée.

     Favoriser le végétal permet une digestion plus légère et est aussi un facteur de chance pour une meilleure santé car notre digestion prend de cette façon moins d’énergie et devient plus rapide aussi. Et surtout nous rend plus calme et plus en paix avec nous-mêmes et la nature. Certes le goût de la viande ancrée en nous et nos croyances à ce sujet n’aide pas à s’en défaire. Au prix de la survie humaine, de la paix avec la nature et à des fins plus écologiques, alléger doucement et sûrement sa consommation sera de toute façon salvateur pour notre monde terrestre. Des palliatifs alimentaires et sans carence peuvent être aisément trouvé, ce qui est un cadeau à faire à la nature et à soi même.

     Notre alimentation impacte notre santé énergétique, sanguine ainsi que nos pensées, émotions et donc aussi nos actes. Nous ne pouvons donc plus mettre en esclavage animaux, faune et flore comme nous le sommes nous-mêmes peut-être inconsciemment. Si nous souhaitons générer la paix sur terre, elle passe aussi par notre alimentation.

     Nous sommes à l’apogée de quelque chose sur terre qui est en train de se jouer comme une mutation humaine  de nos sociétés. Alors à nous de jouer pour une meilleure santé énergétique globale de tous et du tout sur cette terre.

     Possibilité de me contacter pour information complémentaire  d’une meilleure santé au naturel voire cours de « cuisine naturelle et énergétique » sur base de médecine chinoise.



[1] Le  mot Chacune désigne une personne et exprime le genre neutre écrit au féminin.


Retour au sommaire